Coaching de 12 ménages pour réduire leurs déchets d’emballage

Date de début  Février 2015
Date de fin Avril 2016
Territoire Région de Bruxelles Capitale
Thématique Prévention des déchets
Métier Recherche-action & expertise, Conseil stratégique
Financeur Bruxelles Environnement (BE)
Objectifs

Le « Défi Moins d’Emballages » est une initiative originale pour aider concrètement des ménages à réduire durablement leurs déchets d’emballages, impulsée par Bruxelles Environnement et animée par Espace Environnement.

Les objectifs sont :

  • accompagner et coacher 12 ménages volontaires pendant 3 mois pour les aider à réduire leurs quantités de déchets d’emballages en adoptant 6 nouveaux gestes de prévention ;
  • identifier, au plus près des réalités individuelles des familles, les gestes intéressants à promouvoir pour réduire les quantités d’emballages ;
  • mesurer les résultats (pesées déchets) et les changements de comportements ;
  • comprendre les freins et les motivations qui sous-tendent ces changements de comportements.
Rôle d’Espace Environnement
  • Recruter, sélectionner, accompagner et coacher 12 familles volontaires.
  • Elaborer un dispositif d’évaluation des comportements.
  • Organiser et animer différentes rencontres : visites, formations et ateliers pratiques, échanges de bonnes pratiques.
  • Favoriser l’émergence d’une dynamique de groupe et assurer un suivi individuel.
  • Analyser les résultats, formuler des recommandations à l’attention de Bruxelles Environnement.
Démarches

Le projet s’est déroulé en trois phases :

Phase de recrutement des ménages et de préparation des outils (1 mois).

Phase de coaching et d’accompagnement des ménages et de mise en œuvre du dispositif d’évaluation (pesées de différents flux de déchets, questionnaires, identification des freins et motivations) (3 mois).
Pendant ces 3 mois, chaque ménage teste 6 nouveaux gestes visant à réduire ses déchets d’emballages.

L’accompagnement se décline en :

  • un accompagnement individuel sous forme de rencontres individuelles (au début du projet pour établir un état des lieux initial) et sous forme de réponses personnalisées aux questions posées par les ménages dans le cadre d’un suivi à distance ;
  • un accompagnement collectif sous forme de 8 rencontres collectives :
    1. réunion de lancement : présentation du projet et des outils d’évaluation ;
    2. visite d’une grande surface ;
    3. rencontre d’un GASAP ;
    4. visite de jardins collectifs ;
    5. atelier cuisine ;
    6. atelier de fabrication de produits d’entretien ;
    7. réunion d’échanges de bonnes pratiques ;
    8. réunion de clôture : présentation des résultats et élaboration de recommandations.

Phase d’évaluation de la persistance des gestes (10 mois après la fin de la période d’accompagnement).

Outils

Différents outils ont été mis au point pour assurer l’accompagnement des ménages :

  • liste de gestes de prévention des déchets d’emballages ;
  • questionnaires pour établir l’état des lieux initial et l’état des lieux final ;
  • charte d’engagement des ménages ;
  • semainier permettant à chaque ménage d’indiquer le résultat des pesées hebdomadaires des différents flux de déchets ainsi que leurs appréciations qualitatives des gestes de prévention testés (journal de bord).
Résultats

Les déchets d’emballages diminuent chez les 12 ménages !

La réduction des déchets d’emballages est nette sur les 6 premières semaines, puis on note une stabilisation sur les 6 dernières semaines. Ce résultat est d’autant plus remarquable que certains ménages produisaient très peu de déchets d’emballages et faisaient beaucoup de gestes de prévention au début du projet !

Les ménages volontaires ont fait preuve d’une motivation et d’une créativité incroyable pour trouver des solutions innovantes. Les initiatives personnelles et les partages d’expériences étaient d’une grande richesse.

L’émulation et la dynamique du groupe ont été remarquables alors que personne ne se connaissait au départ.

Dix mois après la fin de la période de coaching, nous avons évalué la persistance des nouveaux gestes de prévention testés par les ménages dans le cadre du défi : 81% des gestes sont encore pratiqués et 6 répondants sur 10 estiment que le volume de leurs déchets est resté stable, 1 estime même qu’il s’est encore réduit.

Mieux encore, 8 ménages sur 10 ont continué d’expérimenter de nouveaux gestes après la période de coaching.

Ils ont parlé de leur expérience à leurs amis, à leur famille, à leurs collègues et ont même montré des trucs et astuces autour d’eux.

C’est un résultat extrêmement encourageant par rapport au type de coaching mené dans la cadre de ce projet. L’objectif était en effet de mettre en capacité et d’autonomiser les ménages coachés par rapport à la problématique en leur donnant des clés et des outils pour être en mesure de construire leurs propres solutions et non de leur fournir des solutions toutes faites.

Perspectives

Pour les 12 ménages volontaires, le projet ne s’arrête pas là… Ils continuent leurs expériences au-delà de la période de coaching et continuent de s’échanger des informations.

Dans le prolongement de ce projet, Bruxelles Environnement a décidé de soutenir le développement et la diversification de l’offre de produits en vrac en lançant un appel à projets à destination des commerces ainsi que d’organiser des ateliers de fabrication de produits d’entretien ménagers à large échelle au niveau de la région.

Bruxelles Environnement souhaite à présent tester comment étendre la démarche « Zéro Déchet » à un grand nombre de ménages bruxellois et s’adresser à des publics plus diversifiés. Cela fait l’objet d’un autre projet de coaching mené par Espace Environnement.

Atelier cuisine avec Catherine Piette

Réunion d’évaluation

 

Related Projects