Concertation relative à la mise en oeuvre de la ZACC « Pavé Saint-Joseph » à Genappe (projet I-Dyle)

Date de début  2015
Date de fin  2015
Territoire Genappe
Thématique Urbanisme & aménagement du territoire
Métiers Concertation et soutien à la participation
Financeur Consortium I-Dyle
Partenaires Ville de Genappe, Sarsi, consortium I-Dyl
Objectifs

Dans le contexte général de la réhabilitation de la Sucrerie de Genappe, la Sarsi et la Wallonie ont organisé un dialogue compétitif portant sur la mise en œuvre d’une ZACC en vue d’y ériger un « quartier durable ». Le Consortium I-Dyle est sorti lauréat de cette mise en compétition.

Après avoir procédé à l’élaboration d’un RUE (rapport urbanistique et environnemental), et suite aux réactions de la population lors de l’enquête publique notamment, les autorités communales ont souhaité pouvoir associer les habitants riverains à la dynamique du projet.

Rôle d’Espace Environnement

Espace Environnement a été chargé de mettre en place et d’animer un espace de dialogue entre les habitants, les riverains et les porteurs du projet I-Dyle. Ce lieu de débat a pris la forme d’un comité de suivi, composé essentiellement d’habitants riverains de la zone en question, de représentants de l’équipe du projet I-Dyle, de la Sarsi et de la Ville de Genappe.

Démarches

Dans la foulée de l’adoption du RUE, une séance d’information a été organisée le 17 mars 2015 afin de présenter ce document, d’annoncer la démarche participative proposée, de recueillir les questions du public et de formaliser les thématiques à aborder lors des travaux à venir, comme une sorte de table des matières.

A l’issue de cette rencontre, les habitants désireux de s’y impliquer ont eu la possibilité de se porter candidat pour intégrer le comité de suivi. Au total, une quinzaine de candidatures ont été enregistrées.

L’essentiel de la démarche consistait ensuite à organiser une série de réunions du comité de suivi en y abordant, de préférence, un ou deux thèmes sélectionnés et préparés à l’avance. L’aménagement du territoire, la mobilité, l’architecture et l’intégration paysagère, les aménagements publics et espaces verts, étaient autant de sujets à traiter autour de la table.

Au total, trois séances ont été organisées avec un intervalle de quinze jours entre chaque séance. Chaque réunion a été l’occasion de présenter le projet au regard de la thématique traitée, de procéder à un échange d’information, à des questions et réponses et d’envisager des alternatives possibles aux aménagements prévus.

Outils

La dernière séance a été l’occasion pour les participants de s’exprimer sur les points de convergence, mais surtout de divergence, entre les riverains et les porteurs de projet, la question de la densité étant le point de rupture du dialogue. Certains riverains et habitants de Genappe se sont organisés de manière à porter autrement leur point de vue, notamment en introduisant un recours au Conseil d’État.

L’équipe I-Dyle travaille sur un permis d’urbanisation, étape suivante en vue de la mise en œuvre du projet. La dynamique participative se poursuit suivant le cadre réglementaire prévu par le code, dont la RIP organisée en novembre dernier.

Résultats

Le résultat principal est la réalisation de la grille de critères objectifs susceptible d’être utilisée par toutes les CCATM confrontées à des projets de densification rurale et qui peut également être adaptée à des analyses de projets abordant des thématiques différentes.

un autre résultat notable est la rencontre des membres de CCATM de communes voisines qui ont pu échanger et apprécier leurs problématiques communes. Certains des membres présents ont émis le souhait de poursuivre ces échanges dans le cadre d’autres thématiques.

Perspectives

En 2016, sur base de la grille finalisée, nous proposerons à d’autres groupes de CCATM de bénéficier de cette formation et de pouvoir ainsi appliquer cette grille lors de leurs discussions ultérieures sur ce type de projet.

Related Projects