Accompagnement participatif à l’embellissement d’un lieu de vie par un groupe de locataires de l’Immobilière Sociale entre Sambre et Haine (ISSH)

Date de début Janvier 2017
Date de fin Mai 2017
Territoire Commune d’Anderlues
Thématique Jardins partagés
Métier Information, animation & sensibilisation
Partenaires l’Immobilière Sociale entre Sambre et Haine (ISSH) et le Plan de Cohésion Sociale d’Anderlues
Financeurs l’Immobilière Sociale entre Sambre et Haine (ISSH)
Objectifs

La demande de l’ISSH était de pouvoir retisser des liens entre les résidents au niveau des logements sociaux « Les Pavillons » par la mise en place d’un projet participatif d’embellissement du cadre de vie et ce, notamment au niveau des espaces verts jouxtant les logements et délaissés par les habitants.

La demande de l’ISSH consistait donc à mettre en place des modules d’animation à destination d’un groupe de 8 locataires désireux de s’investir dans des projets d’embellissement et d’appropriation de leur lieu de vie. Avec la volonté notamment de créer un potager collectif, de réaliser un terrain de pétanque, de réaliser deux compostières communautaires, de planter des arbustes et arbres fruitiers et d’aménager des bacs à fleurs un peu partout dans la cité.

Rôle d’Espace Environnement

La mission conférée à Espace Environnement a été de mettre en place une dynamique participative dans l’accompagnement d’un groupe constitué d’une dizaine de locataires motivés à améliorer leur cadre de vie.

En collaboration avec le groupe et le plan de cohésion sociale d’Anderlues, Espace Environnement a organisé la mise en place d’un potager communautaire ainsi que la réalisation de deux compostières qui devaient être situées aux deux extrémités du site afin de faciliter la participation de tous les locataires au fonctionnement d’un compostage collectif.

Démarches

Une première rencontre a été organisée en janvier 2017 afin qu’Espace Environnement puisse présenter à tous les résidents intéressés l’intérêt et le fonctionnement d’un potager collectif aux pieds d’immeubles. Cette rencontre a permis d’établir un recueil d‘attentes des participants quant à l’embellissement de leur cadre de vie.

Deux animations en février et mars ont permis de mettre en place les deux sites de compostages collectifs par la réalisation de compostières en bois, de réaliser une charte d’engagement pour la bonne gestion du compostage et du jardin et de lancer les permanences pour récupérer les déchets organiques de tous les locataires.

En avril et mai, Espace Environnement a organisé, avec le groupe, la mise en place d’un potager communautaire en réalisant des carrés de culture en bois, faciles à gérer aux pieds d’immeubles.

Fin mai 2017, le groupe a inauguré son jardin communautaire en organisant un barbecue pour tous les résidents des logements.

L’école maternelle se situant à l’entrée du site a également été impliquée dans le projet. Ce sont notamment les enfants qui ont proposé un nom au jardin : « le Pot à légumes ». Il a également été décidé que l’école aurait à disposition des bacs de culture dans le potager.

Outils

Un site Internet dédié au projet : http://www.ceinturealimentaire.be/

Espace Environnement a accompagné le groupe au travers de différentes animations de terrain, en mettant à disposition du matériel pour construire les compostières et les bacs de culture. Différents outils pédagogiques sur la gestion du compostage et du jardin (période de semis, association de plantes potagères, modèle de charte d’engagement) ont été remis aux participants.

Résultats

L’accompagnement de la dynamique participative fut une réussite car le groupe était très motivé à embellir leur cadre de vie. Les permanences organisées par le groupe pour la récupération de déchets organiques et la bonne gestion du compost ont rencontré un vif succès auprès des autres locataires. Quant au jardin collectif, les jardiniers ont très rapidement récolté de beaux légumes qu’ils ont pu distribuer auprès d’autres locataires.

Perspectives

L’ISSH et le Plan de Cohésion Sociale d’Anderlues veulent maintenir la dynamique de groupe lancée. D’autres embellissements des espaces verts sont prévus : plantation d’arbustes et arbres fruitiers, réalisation de jardinières pour planter des fleurs et création d’une piste de pétanque.

L’objectif est également d’ouvrir le potager collectif aux riverains résidant en dehors du site qui pourraient aussi venir y cultiver. Cela permettrait de créer une dynamique de quartier en organisant éventuellement la fête des voisins.

Related Projects