Destination Terrils : retour sur un été ensoleillé en compagnie des petits boucs du terril St Théodore à Charleroi

Un chantier d’éco-pâturage a été mené sur le terril Saint-Théodore à Marchienne-Docherie tout au long de l’été : un troupeau de chèvres menées par des bergères et des bénévoles venaient chaque matin, après une transhumance dans les rues de Marchienne, brouter les arbres à papillons. Le soir, elles regagnaient par le même chemin leur gîte au ranch des terrils…

Un objectif du projet était de valoriser les terrils, vestiges du riche patrimoine minier carolo et refuge pour la nature et les promeneurs en luttant contre la prolifération de le buddléia, cet arbuste qui envahit les espaces, refermant le paysage et appauvrissant la biodiversité. L’autre objectif était de sensibiliser voire de mobiliser les riverains et les usagers du terril à ces espaces de nature en ville.

Ce chantier pilote s’est mis en place dans le cadre du projet Interreg Destination Terrils. De nombreux partenaires ont contribué à sa réussite : l’asbl Ecopattes, La chèvrerie des Saules, le Ranch du Terril, Espace Environnement et les partenaires scientifiques du projet. De nombreuses associations, familles, écoles et particuliers ont fait le déplacement pour une animation ou simplement une rencontre avec les chèvres et leurs bergères. Certains d’entre eux se sont familiarisés aux soins à apporter au troupeau et ont contribué à l’encadrement de celui-ci.

L’automne est arrivé, les buddléia ont diminué, les vues paysagères se sont dégagées et les chèvres sont rentrées au bercail !

A suivre…..

Recommended Posts