TVBuONAIR : Trame Verte et Bleue en milieu urbanisé

Date de début 1er juillet 2016
Date de fin  30 juin 2020
Territoire Bassin versant transfrontalier de la Haute Sambre
Thématique Aménagements verts, Environnement
Métier Information, animation & sensibilisation, Concertation & soutien à la participation, Conseil stratégique
Partenaires CREAT (BE), Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre – CAMVS (FR), CPIE Bocage de l’Avesnois (FR), Agence de Développement d’Urbanisme de la Sambre – ADUS (FR)
Financeur Fond européen de développement régional
Objectifs

Le réseau écologique du bassin nord de la Sambre apparaît comme un espace fortement fragmenté où il existe un enjeu de remise en état des corridors écologiques à l’échelle transfrontalière. Le projet TVBuONAIR traite cette problématique en tenant compte des milieux urbanisés.

Le projet rencontre 4 objectifs :

  • la mutualisation des connaissances des différents acteurs du territoire, du patrimoine et de l’environnement ;
  • la création d’outils de gestion et de planification intégrées à l’échelle d’un bassin versant transfrontalier ;
  • la sensibilisation de la population, des techniciens et des élus et la diffusion de bonnes pratiques vis-à-vis du réseau écologique ;
  • la mise en place d’actions locales en faveur des écosystèmes, de la biodiversité et de la trame écologique.
Rôle d’Espace Environnement

Au contact des divers publics cibles du projet, communes (techniciens et élus), citoyens, usagers du territoire, Espace Environnement s’attachera à la sensibilisation et la formation des acteurs.

De plus, en concertation avec les partenaires associés belges (Contrat de Rivière de la Haute Sambre et communes pilotes) Espace Environnement travaillera à la mise en place d’actions locales en vue d’assurer la continuité de la trame verte et bleue à travers la zone d’étude du projet.

Une attention particulièrement sera portée à l’appropriation des actions et outils par les diverses parties bénéficiaires du projet.

Espace Environnement est responsable du 5ème module du projet portant sur l’application du schéma d’orientation, la sensibilisation et l’implication des acteurs.

Démarches

TVBuONAIR alimente à la fois la question de la coopération transfrontalière dans la construction de projets de cohérence écologique mais aussi la question de la réintroduction de la nature en ville. En ce sens, le travail envisagé par les partenaires passera par les étapes suivantes :

  • la mutualisation des connaissances à travers : la réalisation d’un diagnostic partagé de la TVBu et de ses enjeux, un protocole transfrontalier d’acquisition de données et de suivi, une plateforme de données ;
  • la création d’outils de gestion : un outil d’évaluation d’impact, un vade-mecum pour intégrer la TVBu dans les outils de planification, une check-list d’indicateurs favorables à la biodiversité ;
  • la sensibilisation des acteurs vis-à-vis du réseau écologique ;
  • la mise en place d’aménagements de renaturation, de chantiers participatifs, de lieux vitrines, de sentiers de promenade transfrontalier.

Au terme des 6 premiers mois du projet, le réalisation de support cartographique commun est en route et la sensibilisation des acteurs entamée.

Outils

Divers outils ont vu le jour en ce début de projet :

  • un site Internet, une page FaceBook ;
  • une plaquette de présentation du projet, un roll-up, une affiche ;
  • la mise en place du comité de gestion du projet et des comités techniques pour chaque module du projet ;
  • l’organisation d’un événement de lancement du projet.

Ces outils ont été coproduits par les partenaires. Plus spécifiquement, Espace Environnement est en lien avec les outils suivants :

  • un état des lieux des acteurs menant des activités de sensibilisation à l’environnement ;
  • des rencontres avec les partenaires associés ;
  • des actions de sensibilisation sur le terrain.
Résultats

Le séminaire de lancement du projet a été organisé le 17 novembre à Jeumont. Dans un premier temps, des interventions en plénière ont permis aux participants de découvrir les objectifs stratégiques et opérationnels du projet. Ensuite, plusieurs projets de préservation de l’environnement ont été présentés par des élus durant une table ronde. Finalement, 4 ateliers en parallèle étaient proposés pour appréhender la question de la TVBu sous l’angle technique, territorial, légal ou encore pédagogique.

Plusieurs rencontres ont été organisées avec les communes pilotes (Lobbes, Thuin, Montigny-Le-Tilleul, Erquelinnes, Merbes-Le-Chateau) pour initier le partenariat, rappeler les objectifs du projet et la méthodologie proposée.

Des réunions avec le Contrat de Rivière Sambre et Affluents et le Pôle de Gestion Différenciée ont également eu lieu. Un travail de communication et de visibilité du projet a été réalisé lors de réunions, de matinées d’études et séminaires avec différents partenaires wallons ou français.

Le diagnostic exposant une représentation collective du réseau écologique transfrontalier, basée sur des entretiens et ateliers avec des acteurs du territoire, a été finalisé. Il fait un état des lieux et dresse une liste d’espèces cibles qui doit orienter les choix des acteurs locaux dans leurs actions en faveur de la TVBu.

Des besoins en termes de formations ont été épinglés : gestion des plantes invasives, traitement des coulées boueuses, aménagements en bord d’écluses en centre urbain, éco-pâturage sur des parcelles en centre urbain, végétalisation des bassins d’orage, suppression des produits phytosanitaires.

Le travail sur les chantiers de renaturation avec Maubeuge et Jeumont s’est poursuivi : les sites ont été choisis et le rôle de chacun des acteurs a été défini. Pour la ville de Thuin, une réflexion est entamée sur des actions prioritaires : placement de paniers ou radeaux végétalisés sur la Sambre, éradication de la renouée du Japon dans les remparts via l’éco-pâturage, restauration de murs en pierres sèches pour accueillir la salamandre et la couleuvre.

Le 12 septembre 2017 à Namur, une soixantaine de personnes venues de Wallonie et de France ont participé à une journée d’échanges et de visites, ayant pour thème la conception et la gestion des espaces verts et des cimetières « Nature » de la Ville de Namur. Parmi les participants, on retrouvait des élus et des techniciens des communes partenaires du projet TVBuONAIR, mais également des participants d’autres communes, ainsi que des membres d’associations impliquées dans la gestion différenciée des espaces verts. Deux exposés ont introduit la journée : une présentation du plan d’actions mis en place au sein de la ville de Namur afin de supprimer l’utilisation de pesticides pour la gestion des espaces verts, et une présentation du label « Cimetières Nature » qui récompense les communes qui s’engagent dans la renaturation de leurs cimetières. Ensuite, les participants ont visité différents lieux de la Ville de Namur dans lesquels une gestion différenciée des espaces verts est menée. La journée de visites s’est clôturée par une démonstration de matériel utilisé pour le désherbage thermique et le désherbage mécanique.

Perspectives

Dans la mesure où le projet n’en est qu’à ses débuts, tout reste à faire. On citera nomment dans les interventions spécifique d’Espace Environnement :

  • l’identification des actions pilotes à initier sur les territoires des communes partenaires ;
  • la coproduction d’une charte engageant les gestionnaires communaux à rencontrer les objectifs de la TVBu dans les projets d’aménagement du territoire ;
  • la réalisation de module de formation à l’attention des élus et techniciens communaux.

Pour suivre le projet : https://www.tvbuonair.eu/

Related Projects