Dynamisation du processus participatif du Plan Couleur du quartier Abelville à La Louvière

Date de début Janvier 2013
Date de fin Décembre 2014
Territoire

Quartier Abelville à La Louvière

Thématique
Métier Concertation & soutien à la participation
Financeur

Ville de La Louvière

Partenaire
  • Ville de La Louvière
  • CPAS de la Ville de La Louvière
  • La Wallonie
  • Etablissement Coulon
  • Enseigne GAMMA
Objectifs

La Ville de La Louvière a réalisé d’importants travaux de rénovation des espaces publics (voiries, trottoirs, squares…) dans le quartier Abelville qui demeure le plus ancien quartier du centre-ville. Cependant, les travaux engagés seront une réussite en matière d’amélioration du cadre de vie si les espaces privés bordant les voiries contribuent à une amélioration esthétique du quartier.

Au-delà des interventions techniques, les autorités communales ont pris conscience que le projet prendra toutes ses dimensions sociales et esthétiques si une appropriation citoyenne en faveur de l’amélioration du cadre de vie est rendue opérante.

Rôle d’Espace Environnement

L’objectif de la mission confiée à Espace Environnement est d’insuffler une dynamique participative dans le quartier afin que les habitants s’engagent volontairement à entamer des travaux de peinture de leur façade en cohérence avec une étude colorimétrique du quartier.

Idéalement, la mise en peinture des façades sera réalisée de manière participative et collective. Un véritable élan de solidarité est attendu dans le quartier identique à celui vécu par les bénévoles du projet « Couleur Carolo », mené à Charleroi en 2013.

Démarches

La mission s’est découpée en une phase préparatoire et une seconde, plus opérationnelle.

D’une part, la phase préparatoire a consisté essentiellement à :

  • identifier des projets similaires en matière de rénovation urbaine axés principalement sur le rafraîchissement de façades privées (recueil de bonnes pratiques);
  • rechercher des financements alternatifs afin de réduire les contributions financières des candidats;
  • analyser les potentialités du quartier au travers de la grille d’analyse de type « AFOM » (atouts/faiblesses/opportunités/menaces) en matière de mobilisation en faveur du projet;
  • organiser une réunion publique réunissant l’ensemble des habitants du quartier pour lancer l’appel à candidatures;
  • médiatiser le lancement du projet grâce à la mobilisation de la presse locale.

D’autre part, la phase opérationnelle a consisté essentiellement à proposer un accompagnement individualisé et collectif aux candidats du plan couleur. De nombreuses réunions citoyennes ont permis d’affiner le projet dans les moindres détails afin de répondre aux besoins des bénévoles et à la volonté des autorités communales.

Outils

Afin de médiatiser le projet dans le quartier, Espace Environnement a créé une plaquette d’information qui présentait les grandes lignes du projet et stipulait les modalités de participation.

Résultats

Sur les 230 habitations du quartier, 30 familles ont marqué un vif intérêt en faveur du projet. Si on exclut les maisons à l’abandon, les façades fraîchement repeintes et les façades dont les matériaux ne sont pas compatibles avec une couche de peinture, le résultat est relativement stimulant.

De plus, les vendeurs locaux de peinture ont joué le jeu du sponsoring. Grâce à ce soutien financier, les candidats auront l’opportunité d’acquérir leur matériel à moindre coût.

Une série de dossiers de demande de prime à l’embellissement ont été déposés auprès des autorités régionales par l’intermédiaire de la Ville de La Louvière. En cas d’acceptation du dossier, les candidats verront le montant de leur facture se réduire de 50%.

De plus, la Ville de La Louvière proposera un soutien logistique gratuit aux futurs peintres bénévoles (location d’un élévateur, mise à disposition d’un nettoyeur haute pression, pose de barrière Nadar, encadrement en matière de sécurité, soutien technique d’une équipe de stagiaires du CPAS…).

La phase opérationnelle de mise en peinture des façades a démarré à l’été 2015.

Perspectives

Les autorités communales désirent généraliser le projet à d’autres quartiers de l’entité si l’initiative dans le quartier Abelville satisfait les attentes des parties prenantes.

Related Projects