Concertation relative à l’implantation d’un poulailler industriel à Jemeppe-sur-Sambre

Date de début Février 2014
Date de fin Février 2014
Territoire

Jemeppe-sur-Sambre

Thématique Urbanisme & aménagement du territoire
Métier Concertation & soutien à la participation
Financeur

Wallonie

Partenaire  Commune de Jemeppe-sur-Sambre
Objectifs

La concertation est un moyen privilégié d’intervention dans le domaine de l’environnement et, plus largement, de la gestion des ressources. L’objectif est d’accompagner, au terme d’un processus parfois long, les acteurs concernés pour construire des projets durables ou pour trouver des accords concertés.

Le préalable à la concertation est d’amener les différentes parties à cette concertation, ce qui nécessite une méthodologie adaptée afin de créer et de maintenir un climat de confiance et de dialogue. Ceci ne peut s’établir que sur base d’une information claire et accessible sur les procédures comme sur la situation de terrain et les acteurs en présence.

Rôle d’Espace Environnement

La Maison de l’environnement, dans le cadre de sa mission, propose de structurer la demande en une démarche participative. Cela implique une approche plus globale, la mobilisation de l’ensemble des acteurs pouvant être concernés et, avec ceux-ci, la recherche de solutions concertées au-delà des positionnements bloqués de départ.

Démarches

En février, le Collège communal de Jemeppe-sur-Sambre contacte la Maison de l’environnement à propos d’un permis unique introduit par un agriculteur en vue de construire un poulailler industriel. La Commune, consciente de la forte opposition que suscite ce projet, désire la présence d’un médiateur de la Maison de l’environnement lors d’une réunion organisée au cours de l’enquête publique. Cette demande se fait dans l’urgence, 2 jours avant la réunion, en raison des tensions autour de ce projet.

Une préparation de la réunion a lieu afin d’organiser et de préciser le rôle de chaque intervenant : les agriculteurs qui ont déposé la demande, le promoteur du projet, des représentants du Collège, et des experts de la Fédération wallonne de l’Agriculture (FWA) et de la filière avicole et cunicole de Wallonie (FACW).

Lors de la rencontre, Espace Environnement présente les intervenants ainsi que le cadre légal de la procédure de permis unique avant de laisser la parole aux différents intervenants successifs puis de modérer le débat houleux.

Le débat a pu se centrer sur le projet lui-même tout en posant la problématique de l’agriculture industrielle mais en évitant de faire dévier le débat sur une opposition agriculteur-non agriculteur.

Outils

Réalisation d’un montage PowerPoint présentant la procédure de demande de permis unique en cours ainsi que les modalités pour y participer.

Résultats

Les résultats de la concertation sont positifs :

  • Présence de 120 personnes à la réunion.
  • Mise en place d’un climat de dialogue au fil de la rencontre.
  • Mise en évidence de plusieurs points de vigilance à l’usage des décideurs mais aussi des demandeurs.
  • Dédramatisation du climat. Les agriculteurs, porteurs du projet, ont pu faire la part entre une agressivité à leur égard et des craintes par rapport au projet et, de façon plus large, à ce type d’entreprise. Ils ont pu exprimer les difficultés qu’ils rencontrent à gagner leur vie décemment. Les habitants néo-ruraux ont bien compris la distinction et ont réfléchi à la place qu’ils pouvaient avoir dans l’évolution du monde agricole.
Perspectives

L’intervention d’Espace Environnement était limitée à ce travail à un moment-clé de la procédure de demande de permis unique. Cependant, les interpellations sortant de ce cadre strict ont mis en évidence l’ampleur des différences de points de vue mais aussi l’importance des idées toutes faites voire caricaturales.

Il nous paraitrait intéressant de mener une réflexion plus globale sur ce thème, hors contexte de crise, autour d’une opposition à un projet précis.

Cette piste n’a pas été proposée à la Commune à ce jour.

Une démarche similaire a été menée dans la Commune de Courcelles où plusieurs projets de parcs éoliens étaient à l’étude. Espace Environnement a organisé, avec la Commune, un débat citoyen (particip’café) en dehors de toute enquête publique pour mener, sur base d’informations précises et claires, données par le facilitateur éolien d’APERE, une réflexion menant à une position commune entre les autorités communales et les habitants.

Related Projects