Accompagnement de la participation dans la mise à gabarit de l’Escaut dans la traversée de Tournai 

Date de début  2013
Date de fin  2013
Territoire Ville de Tournai
Thématique Urbanisme & aménagement du territoire
Métier Concertation & soutien à la participation
Financeur
Partenaires Direction des voies hydrauliques de Tournai, Ville de Tournai, Stratec (bureau d’études agréé désigné pour l’étude d’incidences sur l’environnement), Greisch (auteur de projet)
Objectifs

La Direction des voies hydrauliques de la Wallonie envisage une modernisation de la traversée de Tournai par l’Escaut, afin de lui permettre de participer au maillage du réseau fluvial européen.

L’opération se charge d’une dimension affective car la traversée du centre historique touche à certains éléments du patrimoine de la ville, comme le Pont des Trous, un repère identitaire.

Après une longue gestation et quelques tentatives infructueuses, les autorités désignent un auteur de projet pour mettre au point un projet d’aménagement et une étude d’incidences sur l’environnement est programmée.

L’évocation de la destruction du Pont des Trous, même partielle, suscite spontanément de vives réactions au sein de la population et des milieux de défense du patrimoine tournaisien. La procédure de conception du projet, ponctuée de moments de consultation du public, lors de l’étude d’incidences et du dépôt du permis, s’annonce sous haute tension.

Rôle d’Espace Environnement

La Direction des voies hydrauliques a sollicité Espace Environnement afin de mettre en place un encadrement du processus participatif, allant bien au-delà des règles établies en matière de consultation.

Il s’agit de mener un travail de concertation en amont et un travail d’encadrement de la consultation tout au long de la procédure.

Démarches

La première étape a consisté en la mise en place d’un espace de dialogue entre les différents acteurs concernés ou sensibles à cette problématique. Cette démarche a pris la forme d’une série de rencontres de fondation du dialogue.

Dès le mois de février 2013, l’équipe d’Espace Environnement a conçu, de façon concertée avec les autorités et les auteurs de projets et d’études, un plan de travail et un planning d’intervention.

À partir du mois de juin, suite à une communication médiatique importante menée par la Ville de Tournai, une série de rencontres de fondation du dialogue a été programmée avec la CCATM, la Fondation Pasquier-Grenier, les Amis de la Citadelle et certains comités de quartiers riverains.

Par la suite, l’encadrement de la procédure a permis de mettre en place la dynamique d’animation garantissant l’écoute et le dialogue lors de la réunion d’information préalable, tenue le 5 novembre 2013, à l’Hôtel de Ville de Tournai.

Outils
Résultats

Ces rencontres ont permis de créer le contact, d’expliquer l’ensemble de la procédure et le cadre de la participation, la posture à adopter selon les moments de la procédure, mais aussi de pouvoir entendre les points de vue de chacun sur le projet en gestation.

Le 5 novembre 2013 s’est tenue la réunion d’information préalable du public, réunion qui a pour effet de lancer officiellement l’étude d’incidences sur l’environnement du projet. Près de 200 personnes ont assisté à cette réunion animée par Espace Environnement.

Perspectives

Après quelques annonces de reports et annulations liés à la conjoncture assez difficile pour la Wallonie, le projet a redémarré en 2014 avec, pour la Ville de Tournai, une volonté d’impliquer toujours autant la population.

Une consultation populaire a été menée pour déterminer la physionomie du « nouveau » pont.

Related Projects