Accompagnement participatif de l’opération de rénovation urbaine du centre de La Louvière

Date de début 2016
Date de fin 2017
Territoire La Louvière
Thématiques Urbanisme & aménagement du territoire
Métier Information, animation & sensibilisation
Partenaire Ville de La Louvière, IDEA, Wallonie
Financeur Wallonie, Ville de La Louvière
Objectifs

10 ans après avoir lancé une première opération de rénovation urbaine dans son hyper-centre, la Ville de La Louvière a entamé une nouvelle opération en élargissant le périmètre d’intervention. Cette relance du processus est l’occasion de faire le bilan des réalisations et de relever les problématiques actuelles vécues dans le centre-ville.

Pour ce faire, le bureau d’études de l’IDEA a de nouveau fait équipe avec Espace Environnement pour le volet « étude » de l’opération. Cette étude devrait s’étaler sur 2016 et 2017 ; suivra le volet opérationnel, après approbation du programme d’intervention par le gouvernement wallon.

Rôle d’Espace Environnement

Dans cette étude, Espace Environnement prend en charge le recueil de ce qu’on appelle les « données subjectives », le témoignage des habitants, des usagers et des acteurs en présence sur le périmètre. Pour ce faire, plusieurs moyens d’organiser ce recueil d’information ont été mis en place : une enquête par questionnaire, une réunion de consultation du public, des entretiens avec des acteurs spécifiques et la mise en place d’une Commission de Rénovation Urbaine.

Démarches

Début 2016 démarrait la première étape de l’étude, le recueil des informations, en vue de réaliser le diagnostic, sorte d’état des lieux de la situation dans le centre-ville.

Pour le volet participatif, ce recueil a débuté avec la réalisation de l’enquête par questionnaires auprès des habitants et des usagers du périmètre. Au total, 167 questionnaires (89 riverains et 78 usagers) ont été retournés. Les réponses fournies ont donné la base de l’analyse des données subjectives.

Cette analyse a été présentée, fin avril, lors d’une réunion de consultation du public. Cela a permis aux participants de commenter les résultats, de les compléter et de valider les observations recueillies.

Parallèlement à ces démarches, un appel à candidatures a été lancé pour constituer la Commission de Rénovation Urbaine. Dans le même temps, une quinzaine de rencontres avec des personnes-ressources, des acteurs spécifiques présents sur le territoire ont eu lieu. Tout ceci a alimenté ce qui est devenu un diagnostic partagé.

En septembre, la CRU se réunissait pour la première fois. Son rôle sera d’accompagner la démarche jusqu’à la concrétisation des propositions d’intervention. Les participants ont eu l’occasion de réfléchir aux enjeux et objectifs à se fixer dans les projets à mettre en place, lors de réunions tenues en octobre et novembre.

Outils

Ce projet mobilise une série de techniques et d’outils afin de recueillir les avis des habitants, des usagers et des acteurs du quartier : enquête par questionnaires pour obtenir l’avis du plus grand nombre et avoir des données chiffrées, entretiens qualitatifs pour des informations plus fines et qualitatives, et des réunions (en plénière ou commission) pour discuter des résultats et débattre des projets à mener.

Résultats

L’année 2016 a été l’occasion d’alimenter le diagnostic des données subjectives, recueillies auprès des habitants du périmètre, des usagers du centre-ville et de personnes-ressources, qui sont des acteurs spécifiques du territoire, pour obtenir un regard croisé sur les problématiques vécues dans le centre-ville.

Perspectives

Les prochaines étapes, en 2017, seront celles de la programmation d’un schéma directeur pour le quartier, et de la conception de fiches d’intervention, c’est-à-dire des projets à mettre en place, pour améliorer la situation. Ces étapes se feront à partir des réflexions menées lors des réunions de la CRU.

Related Projects