Accompagnement de l’épicerie bruxelloise « Le Relais du Triporteur » dans la mise en place d’une offre en vrac

Date de début 2016
Date de fin 2016
Territoire Commune de Watermael-Boitsfort
Thématiques Prévention des déchets
Métier Conseil stratégique
Partenaire Le Relais du Triporteur, La Croix-Rouge
Financeur Bruxelles Environnement
Objectifs

Le projet de l’épicerie « Le Relais du Triporteur » consiste à commercialiser les ingrédients de base nécessaires pour concevoir soi-même ses produits d’entretien domestiques. Au-delà des produits alimentaires proposés en vrac dans l’épicerie, le projet doit permettre d’étendre la gamme aux produits d’entretien proposés au poids.

Le projet poursuivait un double objectif en matière de réduction des déchets. À savoir, en amont : l’évitement d’emballages de livraison superflus, via l’achat des ingrédients de base en très grand volume, et, en aval : la suppression, à la vente, des emballages industriels conventionnels via la mise à disposition de la clientèle de contenants réutilisables.

Rôle d’Espace Environnement

L’accompagnement stratégique d’Espace Environnement se situait à différents niveaux :

  • mise en place d’une stratégie de communication en faveur des nouveaux produits proposés en vrac (rédaction d’un toute-boîte promotionnel, communication Facebook, réalisation d’une vidéo…) ;
  • animation de 2 ateliers interactifs pour favoriser l’apprentissage de la fabrication des produits d’entretien ;
  • mise en place de stratégies incitatrices pour favoriser le passage à l’acte en faveur des produits d’entretien en vrac ;
  • rédaction de questionnaires pour apprécier les commentaires des personnes qui ont testé les produits d’entretien alternatifs à leur domicile ;
  • évaluation de l’impact du projet tant au niveau des changements de comportement des clients que des évolutions des chiffres de ventes des produits disponibles en vrac.
Démarches
  • Distribution de 3.000 toutes-boîtes dans les boîtes aux lettres des maisons du centre-ville de Watermael-Boitstfort et des quartiers environnants ;
  • Achat des emballages réutilisables pour transporter les ingrédients disposés en vrac sur les étagères ;
  • Mise en place des incitants financiers (bon de réduction de 10%) ;
  • Organisation d’ateliers interactifs pour encourager à la pratique ;
  • Réalisation d’une courte vidéo pour promouvoir les ateliers de fabrication des produits d’entretien et la disponibilité des ingrédients en vrac à l’épicerie ;
  • Evaluation des initiatives par l’intermédiaire d’enquêtes dédiées ;
  • Analyse de l’impact multidimensionnel du projet.
Outils

Un toute-boîte et une vidéo promotionnelle.

Résultats

1.613 visites par semaine sur les réseaux sociaux et 624 personnes qui ont apprécié la démarche en faveur des ingrédients en vrac. A ce jour, 3.871 personnes sont abonnées aux pages dédiées au projet.

Le site Internet du Relais du Triporteur a enregistré 10.903 visites.

60 personnes ont participé activement aux ateliers.

La vente des ingrédients proposés en vrac n’a cessé d’augmenter durant toute la période du projet.

Les consommateurs sont très satisfaits de l’efficacité des produits d’entretien auto-fabriqués.

Une très large majorité des personnes déclare vouloir jouer un rôle d’ambassadeur auprès de son entourage pour promouvoir les produits auto-fabriqués.

Perspectives

Bruxelles Environnement va s’appuyer sur ce retour d’expérience très positif pour définir une stratégie de promotion de la vente en vrac auprès d’autres commerçants de la région bruxelloise.

Related Projects