Tous nos projets dans la thématique « Prévention des déchets »

Évolution des modes de vie et de consommation, nouvelles habitudes alimentaires, croissance démographique, etc : la production globale de déchets ménagers et assimilés ne cesse d’augmenter.

Le citoyen a progressivement pris l’habitude de trier ses déchets, en favorisant ainsi un recyclage de qualité. Cette démarche est nécessaire mais non suffisante, à la fois pour des raisons économiques (la collecte et le traitement des déchets ont un coût) et environnementales (transport, pollution, émission de GES).

Dans un tel contexte, la réduction à la source et la promotion de comportements de consommation plus respectueux de l’environnement constituent des priorités absolues dans les politiques de gestion des déchets.

En matière de prévention des déchets, on distingue habituellement :

  • la prévention quantitative : éviter, réduire ou retarder l’abandon de produits ou de substances qui contribueront aux flux de déchets;
  • la prévention qualitative : limiter la nocivité des déchets eux-mêmes ou de leur traitement (substances dangereuses et/ou difficiles à recycler).

Dans les deux cas, collectivités, acteurs socio-économiques et citoyens ont un rôle majeur à jouer pour infléchir la tendance et entraîner les territoires vers davantage de durabilité.

Il s’agit donc de mettre en œuvre des actions coordonnées en matière de compostage à domicile, réemploi et réparation, limitation des imprimés non sollicités, promotion des achats moins emballés, réduction du gaspillage alimentaire, encouragement à consommer l’eau du robinet comme eau de boisson, dématérialisation, etc, dans une logique déchets-ressources.

A ces fins, Espace Environnement propose de nombreux services destinés à aider les pouvoirs publics (communes, intercommunalités, régions) à :

  • réaliser l’état des lieux (diagnostic de territoire);
  • définir des priorités pour l’action et s’organiser;
  • impliquer activement les forces vives du territoire au sein d’un processus concerté;
  • mettre en œuvre une démarche d’éco-exemplarité inspirante;
  • faire une différence au quotidien, au contact direct des citoyens;
  • évaluer les actions menées et réorienter la stratégie, le cas échéant.

Il s’agit principalement de :

  • conseil stratégique aux territoires engagés;
  • formulation de recommandations stratégiques et opérationnelles;
  • sensibilisation et formation des acteurs locaux;
  • conduite d’études de cas;
  • capitalisation de retours d’expérience et bonnes pratiques;
  • animations de proximité;
  • constitution, animation et évaluation du fonctionnement de réseaux multi-acteurs.