Tous nos projets dans la thématique « Economie circulaire »

Dans un contexte de raréfaction des ressources, où les limites de l’économie « linéaire » (extraire-produire- consommer- jeter) sont chaque jour mises en évidence, l’émergence d’une autre économie, l’économie circulaire, apparait de plus en plus comme un changement de paradigme pertinent et nécessaire. C’est aussi une formidable opportunité d’économies, de création d’activités et d’emplois, ainsi qu’un moyen pour les territoires d’améliorer leur résilience, c’est-à-dire d’anticiper les mutations en cours plutôt que de les subir.

L’économie circulaire apparaît ainsi comme un modèle opérationnel et mobilisateur de développement durable, basé sur la notion de boucles, et qui se veut partenarial et collaboratif.

En aucun cas, l’économie circulaire ne se réduit au recyclage. Elle propose une vision systémique des flux de matières et d’énergie, avec à la clé de nombreux leviers d’actions.

Il s’agit ainsi de prendre en compte les trois champs suivants :

  • Production et offre de biens et services : approvisionnement durable en ressources, écoconception, écologie industrielle et territoriale et économie de la fonctionnalité.
  • Consommation – demande et comportement : achat responsable et bonne utilisation des produits (consommation responsable), réemploi et réparation.
  • Gestion des déchets : au-delà de la réduction à la source, la gestion des déchets doit favoriser le recyclage et, si besoin, la valorisation énergétique.

On le voit, l’économie circulaire doit permettre de réduire l’extraction des ressources en valeur absolue, quels que soient les niveaux de croissance (économique et démographique). En d’autres termes, il s’agit de faire mieux avec moins.

Espace Environnement accompagne les territoires dans ce challenge formidable en :

  • animant des réseaux multi-acteurs, de manière dynamique et adaptée aux réalités du territoire;
  • accompagnant de manière opérationnelle et experte des groupes de travail thématiques, en vue de faire émerger des actions partenariales concrètes à déployer sur le territoire;
  • organisant et animant de façon ciblée et participative des journées de travail spécifiques autour de préoccupations émergeantes en matière d’économie circulaire (approche de type formation-action);
  • apportant expertise thématique et conseil personnalisé aux acteurs engagés en matière de consommation responsable (en ce compris les achats publics), de prévention des déchets, de réemploi et de réparation, d’économie de la fonctionnalité…;
  • prenant en charge la réalisation directe de projets locaux, pour le compte de l’acteur public;
  • évaluant les actions menées.