Projet Interreg Va FAI-Re : Former, Accompagner, Inspirer la Rénovation efficiente

Date de début 1er avril 2016
Date de fin  31 mars 2020
Territoire Wallonie et Hauts-de-France
Thématique Energie, Habitat durable
Métier Information, animation & sensibilisation, Formation, Recherche-action & expertise
Partenaires Agence de Développement et d’Urbanisme de la Sambre (FR), Cluster Eco-construction ASBL (BE), Acteurs Pour une Economie Solidaire (FR), Forem Formation Charleroi (BE), Fédération Compagnonnique
des métiers du bâtiment (FR)
Financeurs Programme Interreg IVA France-Wallonie-Vlaanderen et FEDER, Agglomération Maubeuge Val de Sambre, Wallonie et Région Hauts-de-France
Objectifs

FAI-Re se propose de répondre aux besoins et attentes du secteur de la rénovation par une approche intégrée agissant sur les leviers d’actions-clés que sont la demande, l’offre et la compétence.

FAI-Re se veut un projet :

  • Actuel : Travaillant sur une thématique au cœur des enjeux environnementaux et économiques d’aujourd’hui.
  • Ambitieux : Réalisant plus de 80 formations, 20 outils et publications.
  • Fédérateur : Associant différents maillons de la filière rénovation efficiente.
  • Innovant : Faisant se rencontrer et travailler ensemble des métiers qui ne se « croisent pas » habituellement, afin d’induire de la transversalité (entre corps de métiers et entre les différents niveaux d’intervention et s’appuyant sur la complémentarité des savoirs et des compétences de part et d’autre de la frontière.
Rôle d’Espace Environnement

Chef de file de ce projet transfrontalier, Espace Environnement y assure à la fois le rôle de coordinateur/animateur de réseau mais également d’opérateur actif.

Nous travaillons à la :

facilitation du dialogue entre ces acteurs et leur mise en réseau ;

formation conjointe et transversale des acteurs de la construction/rénovation ;

restauration d’un lien de confiance maître d’ouvrage – entreprise et réflexion sur de nouveaux modes de collaboration ;

formation des acteurs de l’accompagnement ;

diffusion de bonnes pratiques.

Démarches

FAI-Re participe activement à la volonté européenne de mise en place d’une croissance intelligente, durable et inclusive ainsi qu’aux stratégies régionales de développement passant par l’innovation et la formation.
En effet, la filière de la rénovation du bâti est un élément essentiel de la politique de transition énergétique et se trouve au croisement de nombreux enjeux : réduction des émissions de GES, lutte contre la précarité énergétique, formation et montée en compétence des acteurs, valorisation du patrimoine bâti…

Pour développer ce secteur sur notre territoire transfrontalier et viser l’efficience en rénovation, il faut :

  • disposer de travailleurs formés, efficaces, capables de mettre en œuvre les techniques et matériaux innovants ; et pouvant répondre aux nouvelles normes et à la demande grandissante en matière de solutions plus environnementales ;
  • améliorer le lien et la transversalité entre les différents métiers, de la conception à la gestion du bâtiment en passant par la mise en œuvre. Enjeu d’autant plus important que notre tissu entrepreneurial est majoritairement constitué d’artisans/TPE ;
  • stimuler la demande dans un secteur niche de développement pour les artisans et TPE.
Outils

Les outils à venir :

  • 20 histoires de rénovation (3 nouvelles éditions)
  • la Mallette à Concepts qui viendra compléter la Mallette à Isolation
  • un Guide de bonnes pratiques communales
  • les RénoKids
  • la mise en réseau d’artisans
  • des modules de formation à la rénovation efficiente
Résultats

2016 a vu le démarrage du projet et le partenariat s’installer. Celui-ci est riche d’opportunités et montre la nécessité de croiser les regards des différents acteurs de la filière.

La conférence de lancement a rallié, autour de la thématique de la rénovation efficiente, des élus régionaux, des représentants du secteur et de l’économie sociale et solidaire, des entreprises, des organismes de formation… venant de France et de Wallonie. La thématique centrale portant sur les nouveaux modes de collaboration entre entreprises et maîtres de l’ouvrage a reçu un très bon accueil et montre l’intérêt d’avancer sur la thématique.

Des premières actions à destination des étudiants en architecture ont également eu lieu. Nous avons notamment emmené 170 jeunes visiter 3 centres de formation du Forem où des formateurs leur ont présenté leurs métiers (maçon, carreleur, chauffagiste, peintre, couvreur…).

L’appel à témoignage pour la second édition de « 20 histoires de rénovation » a également été lancé.

Perspectives

La mise en place durant les 3 ans et demi à venir de nombreuses actions de formation et d’outils pour faire avancer et stimuler la rénovation efficiente des logements.

Pour suivre notre projet : http://www.fai-re.eu/

Related Projects