Projet Interreg Va Destination Terrils : Comment favoriser un développement touristique raisonné et durable des terrils ?

Date de début

1er octobre 2017

Date de fin

30 septembre 2021

Territoire

Arc minier franco-wallon avec les bassins industriels de Charleroi, de la région du centre, du Borinage, du Nord (F) et du Pas-de-Calais(F)

Thématique  Environnement – Aménagements verts –
Métier Concertation & soutien à la participation – Mise en réseau d’acteurs – Recherche-action & expertise
Partenaires

CPIE chaîne des terrils (F), Conservatoire botanique de Bailleul (F), Carah (B), Ardenne et Gaume (B), Natecom (B) ainsi que la Ville de Charleroi et Chana en tant que partenaires associés.

Financeurs

Programme Interreg VA France-Wallonie-Vlaanderen et FEDER, Wallonie

Objectifs

L’objectif principal est la valorisation des terrils comme destination touristique.

Le projet se fixe comme objectifs particuliers :

  • mettre en réseau les terrils notamment en termes de continuités écologiques tant pour les espèces (corridors) que pour les hommes (mobilité douce);
  • augmenter la fréquentation de la destination touristique des terrils et paysages de l’arc minier en visant un million de visiteurs;
  • valoriser le patrimoine historique, culturel, naturel et social du bassin minier;
  • améliorer les compétences et diversifier les acteurs du développement durable et du tourisme;
  • développer des pratiques innovantes en termes de gestion écologique et d’accueil du public.
Rôle d’Espace Environnement

Chacun des partenaires apporte des compétences et une connaissance du territoire permettant de constituer une équipe transfrontalière et multidisciplinaire très robuste face aux défis à relever.

Le rôle d’Espace Environnement sera plus particulièrement focalisé sur :

  • la phase diagnostic et les analyses paysagères
  • les concertations entre acteurs d’un même territoire et à plus large échelle
  • la formation des ambassadeurs des terrils
  • la coordination de certains chantiers pilotes
Démarches

Le projet a débuté le 1er octobre 2017. Ce premier trimestre a permis de poser les premières bases du projet à savoir :

  • l’organisation du partenariat et la définition du rôle de chacun;
  • la structuration de la méthodologie d’action;
  • l’ajustement du planning;
  • le choix des 65 sites sur base d’une analyse multicritère transfrontalière.

L’événement de lancement du projet a eu lieu le 18 mai 2018 dans le lieu emblématique que constitue la salle des Pendus du site du Martinet.

Outils

Les premiers outils communs ont été élaborés et validés par le partenariat :

  • une grille multicritère afin de caractériser les terrils du point de vue de leur biodiversité, accessibilité, de recenser les activités qui s’y déroulent et les acteurs déjà impliqués;
  • un document provisoire de présentation du projet.

Un site Internet et une page Facebook sont dédiés au projet.

Résultats

Ce premier trimestre a consisté en un travail de structuration avec la mise en place :

  • d’une méthodologie partagée;
  • la sélection des 65 terrils qui vont être investigués en vue de leur protection et du développement touristique.
Perspectives

Le projet est à ses débuts et l’année 2018 constituera le lancement du programme à proprement parlé, avec en particulier :

  • la réalisation des différents outils d’analyse des sites;
  • le travail de terrain sur ces sites afin d’établir, fin 2018, une cartographie des sensibilités pour les 65 sites sélectionnés;
  • les premières concertations communales avec les acteurs en présence pour chacun des sites;
  • le début des chantiers-pilote de gestion dont un chantier d’éco-pâturage sur un terril du bassin de Charleroi.
Related Projects