Convivialité et réseau multimodal, une stratégie au service du citoyen :
animation d’une dynamique territoriale de mobilité alternative dans le cadre du GAL des Plaines de l’Escaut

Date de début 2016
Date de fin  2020
Territoire Parc Naturel des Plaines de l’Escaut
Thématique Mobilité
Métier Information, animation & sensibilisation
Partenaires GAL des Plaines de l’Escaut
Financeur Europe, Wallonie, 6 communes du GAL des Plaines de l’Escaut
Objectifs

A l’échelle du territoire des Plaines de l’Escaut, ce projet ambitionne de repenser les déplacements quotidiens des habitants et usagers, pour une mobilité plus durable.

Actuellement, plus de 80% des Wallons se déplacent seuls en voiture. Cette dépendance à la voiture a un impact important sur notre cadre de vie, notre environnement et notre portefeuille. Pourtant, pour certains trajets quotidiens, des alternatives existent ou pourraient être mises en place !

Dans le cadre des actions du GAL des Plaines de l’Escaut, ce projet vise à valoriser efficacement et de manière originale, les alternatives existantes et disponibles à l’usage de la voiture individuelle.

Rôle d’Espace Environnement

En tant que partenaire du GAL des Plaines de l’Escaut, Espace Environnement est l’opérateur en charge de l’animation de ce projet. Analyse du territoire, inventaire des alternatives existantes, identification des lieux de vie et d’activités, et surtout animation de rencontres citoyennes, recherche de partenaires, structuration et dynamisation d’un réseaux d’acteurs sont autant d’activités à mener sur les quatre années à venir.

Démarches

La première année du projet est l’occasion de découvrir le territoire sur l’aspect spécifique de la mobilité, la structuration du territoire, identifier les lieux de vie et d’activités, identifier et rencontrer les acteurs en présence déjà actifs sur ces questions, et affiner les idées et concepts envisagés pour répondre aux enjeux de la mobilité alternative, notamment la question centrale des points-relais. Les communes concernées sont : Antoing, Beloeil, Bernissart, Brunehaut, Péruwelz et Rumes

Ces points-relais sont pensés comme des lieux stratégiques, disséminés sur le territoire, comme les nœuds d’un réseau où l’on pourrait retrouver une offre diversifiée de services en lien avec la mobilité, par exemple des arrêts de bus, des parkings-relais, des parkings-vélos, près d’une piste cyclable ou un Ravel, et en lien avec une activité de services/commerces/horeca qui apporterait de la vie sur le site. Dans ce sens, une gare constitue le point-relais idéal ! C’est pourquoi une réflexion spécifique sera menée concernant l’attractivité des gares.

L’étape essentielle du projet sera de rencontrer le public, le plus large possible, ainsi que des acteurs plus spécifiques, afin de fédérer plusieurs groupes locaux à cette dynamique, et de constituer des partenariats. En effet, pour tenir dans la durée, au-delà du projet, les points-relais doivent être assurés par des acteurs locaux (services publics, librairies, horeca…).

Outils

Dans ce projet, plusieurs outils vont être mis en place pour garantir la fiabilité de la démarche et sa pérennité. Ainsi, une méthode d’analyse et de relevé de la situation existante sera mise au point, des méthodes d’animation de groupes spécifiques seront formalisées afin de recueillir les apports des uns et des autres, et une plateforme interactive en ligne sera mise en place pour communiquer, animer et pérenniser le réseau des acteurs.

Résultats

La mobilité douce, les transports publics, le covoiturage ou l’autopartage sont autant de possibilités à tester et à mettre en valeur à travers un réseau de mobilité alternative à l’échelle du territoire. Supportées par une série de relais locaux, ces « nouvelles habitudes » pourraient également être l’occasion de rencontres et de découvertes du territoire, des activités qui s’y déroulent et des produits du terroir.

Perspectives

Prochainement, des ateliers d’échanges sur ces questions seront organisés au sein des six communes du territoire, auprès de commissions spécifiques (CCATM, CLDR) ou avec un public plus large de citoyens. Ces rencontres seront l’occasion de présenter la démarche, de relever les attentes et besoins ainsi que les dynamiques, services ou infrastructures existantes, sur le territoire.

Related Projects