Accompagnement de milieux d’accueil de la petite enfance pour mettre en place des pratiques respectueuses de l’environnement et de la santé

Date de début Janvier 2015
Date de fin  Juin 2016
Territoire Wallonie
Thématique Eco-exemplarité,  Alimentation durable,  Consommation responsable, Environnement, Prévention des déchets
Métier Information, animation & sensibilisation, Formation, Mise en réseau d’acteurs
Partenaire  ONE
Financeur  Wallonie
Objectifs

L’objet du projet était de proposer un accompagnement pilote personnalisé pour mettre en place un projet éco-exemplaire au sein de 6 structures d’accueil de la petite enfance.

Ce suivi a fait l’objet d’une analyse conduisant à la production de recommandations dont l’ensemble du secteur pourra bénéficier.

Rôle d’Espace Environnement

Espace Environnement dispose de nombreuses références en matière d’accompagnement, de mise en réseau et d’évaluation pour la construction et de la mise en place de dispositifs environnementaux. Dans ce cadre, Espace Environnement est fréquemment amené à prodiguer des conseils d’ordre méthodologique en matière d’éco-exemplarité. Cette expérience a été particulièrement mise à profit dans le cadre du présent projet.

Espace Environnement a découpé son intervention en 3 phases de travail :

  1. Sélection des milieux d’accueil
  2. Accompagnement individuel
  3. Evaluation et recommandations
Démarches

Le projet a été découpé en 3 phases de travail :

  1. Sélection des milieux d’accueil
  2. Accompagnement individuel
  3. Evaluation et recommandations

Dans le cadre de la sélection, dans un souci de produire des recommandations qui puissent alimenter le plus grand nombre, les milieux d’accueil retenus devaient couvrir les 5 profils suivants :

  • une structure en extension de capacité ;
  • des co-accueillantes ;
  • des accueillantes individuelles à domicile ;
  • une crèche gérée par un Pouvoir Organisateur qui possède plusieurs structures d’accueil et qui pourra envisager de reproduire ultérieurement la réflexion dans ces autres structures ;
  • une maison d’enfants.

La seconde phase du projet a été consacrée à l’accompagnement individuel, sur le terrain, de chacune des structures. Dans un premier temps, il a été question de réaliser un diagnostic de terrain. Ensuite, les équipes ont été formées sur le sujet de travail retenu. Dans un troisième temps, des groupes de travail se sont structurés pour réfléchir collectivement aux actions à mettre en place. A l’issue de cette étape, un plan d’actions a été produit et des actions ont vu le jour par établissement.

Au terme de l’accompagnement, en décembre 2015, une session de bilan et d’évaluation a été organisée avec l’ensemble des milieux d’accueil pilotes.

Sur cette base, et en y intégrant l’ensemble des réflexions et analyses produites par Espace Environnement tout au long du projet, des enseignements et recommandations ont été formulés en vue de favoriser l’essaimage de pratiques éco-exemplaires à l’ensemble des professionnels de l’accueil de la petite enfance.

Outils

Différents outils ont été produits au cours de cette mission :

  • réalisation de modules de formations sur les thématiques ciblées (alimentation durable, gestion des déchets, consommation énergétique, pollution intérieure) ;
  • production de fiches d’identités des milieux d’accueil pilotes en guise de diagnostic ;
  • répertoire des facteurs qui peuvent faciliter ou, au contraire, rendre plus difficile la mise en œuvre des projets éco-exemplaires ;
  • rédaction de recommandations à l’attention du secteur pour faciliter la mise en œuvre de pratiques éco-exemplaires.
Résultats

Six structures ont ainsi été retenues pour bénéficier d’un accompagnement individuel à la mise en place de pratiques respectueuses de l’environnement.

Quatre thèmes de travail ont été proposés aux milieux d’accueil : alimentation durable, consommation d’énergie, gestion des déchets et pollution intérieure. Chaque structure a retenu un ou deux sujets.

Durant le diagnostic, les informations suivantes ont été récoltées et reprises dans une fiche signalétique :

  • des précisions concernant le profil du milieu d’accueil ;
  • une brève description des conditions de réalisation du diagnostic et quelques informations saillantes recueillies à ce stade ;
  • la stratégie de mobilisation mise en place pour délivrer la formation à l’équipe et organiser la coproduction du plan d’actions avec un groupe de travail.

Ensuite, chaque milieu d’accueil a bénéficié d’une formation de l’ensemble de son personnel pour chaque thème retenu.

Les milieux d’accueil ont ensuite identifié des personnes-ressources et constitué des groupes de travail. Au terme de 2 à 3 sessions de travail, chaque milieu d’accueil a rédigé son propre plan d’actions.

Durant les accompagnements, Espace Environnement a répertorié les facteurs qui pouvaient faciliter ou, au contraire, rendre plus difficile la mise en œuvre des projets éco-exemplaires.

Ces facteurs de succès/limitants peuvent avoir plusieurs origines.  Nous les avons répertoriés selon 4 catégories :

  • des éléments de contexte ;
  • des facteurs techniques ;
  • des facteurs financiers ;
  • des facteurs humains.

Finalement, des recommandations destinées à faciliter la mise en place d’actions éco-exemplaires dans les milieux d’accueil de la petite enfance ont été produites.

Perspectives

En 2016, les milieux d’accueil sont rentrés activement dans la phase de mise en œuvre des actions. Les groupes de travail au sein de chaque structure pilote sont aujourd’hui autonomes dans leur fonctionnement et leur stratégie.

De plus en plus d’actions éco-exemplaires se mettent en place; la mise en réseau des acteurs pour favoriser l’échange des bonnes pratiques devient pertinente.

Related Projects